Autour du Rhône…

Fleuves et rivières… pourquoi tant de magie et de force ?

L’eau qui s’écoule, comme le temps.

L’eau qui abreuve et qui nourrit.

Les eaux de crues, parfois vivantes comme la respiration de la rivière, parfois terribles et dangereuses.

Les flux du monde, flagrants, omniprésents, à notre portée.

Flux hydriques bien sûr, mais aussi flux des graviers qui chantent en descendant la rivière. Flux des saumons remontant vers les sources. Migrations des oiseaux qui suivent la vallée.

Tout cela, et bien d’autres choses, explique notre amour des eaux.

Mais le Rhône, me direz-vous, tout de même, ce pauvre Rhône sacrifié sur l’autel du progrès… !

…et bien, oui, le vieux Rhône est toujours riche d’une force considérable, si on sait la percevoir.

  • « Sur le Rhône » – Le livre !

Hospitalisé dans une chambre avec vue sur le Rhône, puis contraint à une longue convalescence, Jean-Louis Michelot a fait de cette immobilité forcée le point de départ d’une exploration curieuse et amoureuse du fleuve et de sa vallée, du glacier à la mer. Aux souvenirs de balades à fleur d’eau, le plus souvent en canoë, et aux observations naturalistes, se mêlent les voix des écrivains et poètes qui, de Stendhal à Mistral, de Ramuz à Clavel ou Bosco, ont raconté le Rhône. Ces navigations, rêvées ou vécues, dessinent le portrait d’un grand cours d’eau que le piéton et le riverain méconnaissent souvent, certes très aménagé mais recelant toujours mille pépites sauvages ou culturelles. C’est aussi l’occasion de nous interroger sur les multiples liens qui nous rattachent à la nature et aux rivières.

Sur le Rhône. Navigations buissonnières et autres explorations sensibles.

Le Rouergue. Mars 2020. 288 p.

Télécharger Flyer.

Lire les premières pages

Une recension helvétique, une autre. Un article dauphinois.