Dans la forêt

Un petit bout de Haut-Diois

Voilà bien un pays de confins.
Confins de département,
Confins de région,
Confins de bassin-versant - aux sources de la Drôme,
Confins d'évêché, espace de désertification rurale,
...un coin perdu, en d'autres termes !
Mais aussi pays de passage,
Lieu de vie depuis 6000 ans - une grotte l'atteste au pied de la falaise
Territoire de vie des plantes et animaux
et aujourd'hui lieu de rencontre,
espace de découverte de la forêt et de ses hôtes.

Bienvenue à la Blache de la Varaime !

 

Carnet de confinement

Drôle de printemps confiné, incertain… Pensées pour la forêt, qui vit sa vie tranquille, sans nous. Une occasion de réfléchir, de créer, de rêver…

Lenaïg  a écouté le bruissement des feuilles

Isabelle a regardé où elle posait ses pieds (et ses roues). 

Jean-Louis s’est souvenu d’une fraction de seconde, lors d’un précédent confinement.  

Tandis que Patrice, gardien des lieux, nous donne des nouvelles du printemps sur la blache. Dans le silence d’un ciel sans avion, la falaise a pu lui dicter une lettre…et le merle de roche lui a sifflé son monologue

Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme...

La blache de la Varaime, ce sont quelques antiques chênes pubescents, témoins de l’époque où les paysans venaient y “faire la feuille” pour leur bétail. La forme du branchage en garde encore la trace. Des chênes noyés dans l’océan des pins noirs d’Autriche, issu des plantations gigantesques qui eurent lieu dans ces montagnes depuis le 19ème siècle pour en limiter l’érosion.

Mais ce sont aussi des peupliers noirs le long des ruisseaux, des sorbiers des oiseleurs, des érables à feuilles d’obier, des hêtres vénérables menacés par le réchauffement climatique, des araucarias à longs sourcils, des amélanchiers, noisetiers, frênes et tant d’autres. 

La blache est donc le pays des arbres.

Alors, voilà une petite sélection de poèmes montagnards et forestiers

Neige

Pour nombre d’entre-nous, découverte de la forêt dans une ambiance ouatée et merveilleuse. Le bonheur !

Une remarque en passant. N’attendez pas une quelconque logique chronologique dans la construction de ce site, complété de bric et de broc au gré des humeurs, envies, disponibilités… 

La Blache en juin

Un bien joli week-end dans la douceur du mois de juin. 

Par ici la visite…. (diaporama un peu lourd à charger)