et pendant ce temps…

Tandis que nous sommes à peu près immobiles, nos déplacements réduits par arrêté ministériel, le monde bouge imperturbablement. Hier, les premiers martinets à ventre blanc de l’année ! Les rivières coulent. La neige fond et les bulbes projettent vers le ciel gagées, tulipes et érythrones. Alors, je pense à ce qui se passe là-haut, où je n’irais pas de sitôt….

Et je me souviens d’une jolie quête d’il y a quelques temps…